Antabio reçoit une aide de 886 K€ de la Région pour le développement de ANT3310-MEM

Dans un communiqué de presse paru ce mardi,  Antabio annonce recevoir le soutien de la Région Occitanie pour développer son nouveau traitement contre les infections multirésistantes.

Une aide de 886 020 euros au titre du Contrat Innovation Région est attribuée pour le développement de ANT3310-MEM, un produit destiné à lutter contre les infections respiratoires acquises à l’hôpital.

Labège, 16 Mars 2021. Antabio SAS, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de nouveaux traitements contre les infections multirésistantes classées prioritaires par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), annonce aujourd’hui avoir obtenu une aide de 886 020 euros via le dispositif Contrat Innovation de la Région Occitanie pour son produit MEM-ANT3310.
MEM-ANT3310 associe l’antibiotique méropénème (MEM) et le nouvel inhibiteur de β-lactamases à large spectre ANT3310. Il permettra à terme de traiter les infections, causées par des agents pathogènes à Gram négatif multirésistants, y compris les pneumonies et infections urinaires nosocomiales.
MEM-ANT3310 se différencie des autres associations bêta-lactamines/inhibiteurs de bêta-lactamases par son activité à large-spectre qui inclut notamment les pathogènes classés « priorité critique » par l’OMS, tels que les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ERCs) et les Acinetobacter baumannii résistants aux carbapénèmes (ABRCs). Les ABRCs sont en rapide propagation dans le monde et sont l’une des causes les plus fréquentes d’infections respiratoires nosocomiales.
Ce Contrat Innovation permettra de compléter les études précliniques du produit MEM-ANT3310 notamment les études de toxicologie « GLP » chez l’animal et la production du lot nécessaire à leur mise en oeuvre.
« Nous remercions la Région Occitanie pour son soutien à ce projet de développement porteur d’espérances pour le traitement d’infections potentiellement mortelles, telles que les pneumonies nosocomiales » souligne Marc Lemonnier, PDG d’Antabio. « Alors que nous faisons face à la plus grande pandémie que nous avons connue de notre vivant, Antabio souhaite engager dès à présent les synergies en Région et sur le territoire français nécessaires à une réponse coordonnée et efficace aux futurs défis sanitaires tels que la résistance aux antibiotiques ».
En Mai 2020, MEM-ANT3310 avait été labélisé « QIDP » (« Qualified Infectious Disease Product ») par les autorités réglementaires américaines (« FDA ») en reconnaissance de son potentiel pour le traitement de besoins médicaux non-adressés et prioritaires tels que les pneumonies nosocomiales -dont les pneumonies acquises sous ventilation mécanique -, les infections intra-abdominales compliquées, et les infections urinaires compliquées.

Source : Communiqué de Presse,  16 Mars 2021. Antabio SAS

La une de nos adhérents

Flash Therapeutics Lauréat de l’AMI Capacity Building

Flash Therapeutics, société de  thérapie génique membre de BIOMED Alliance, Toulouse va recevoir le soutien l’Etat à hauteur de 1.5 […]

Cell-Easy renforce son équipe de direction avec l’arrivée de deux nouveaux membres expérimentés

Toulouse, France, le 29 mars 2021 – Cell-Easy, une CDMO (Contract Development and Manufacturing Organisation) qui offre un accès rapide […]

Premiers résultats de l’essai clinique pilote de REGEnLIFE contre la maladie d’Alzheimer

REGEnLIFE présente les premiers résultats de l’essai clinique pilote de sa technologie photomédicale dédiée au traitement de la maladie d’Alzheimer […]

Notre actualité

ABIONYX annonce la signature d’un partenariat stratégique avec GTP Biologics et V-Nano pour la bioproduction de la bio-HDL CER-001 en France

ABIONYX Pharma, société biotech de nouvelle génération dédiée à la découverte et au développement de thérapies innovantes, annonce aujourd’hui la […]

AAP : La commission européenne mobilise 123 millions d’euro pour la recherche et l’innovation contre Covid-19

La Commission mobilise 123 millions d’euros d’Horizon Europe, le nouveau programme de recherche et d’innovation de l’UE, pour des recherches […]

Covid-19 : ces BioTechs françaises dans la course aux vaccins

Flash Therapeutics, membre de BIOMED Alliance revendique  « une approche complémentaire à celle développée par Pfizer ou Moderna » . […]