Scanelis développe un test Covid-19 adapté au contrôle de l’environnement

Ce test a été conçu par l’équipe de R&D de Scanelis dans le cadre d’un appel à projets lancé par l’Agence Innovation Défense du Ministère des Armées au printemps 2020.

La conception devait respecter deux points majeurs du cahier des charges :

  • Le test ne repose pas sur un kit PCR utilisable pour le diagnostic chez l’homme
  • Le test donne un résultat quantitatif – exprimé en charge d’ARN viral – afin de pouvoir être utilisé dans l’environnement

Objectif

Ce test a été conçu pour quantifier l’ARN du SARS-CoV2 dans des prélèvements d’environnement. Il permet donc de savoir si des locaux, des matériels ou appareils ont été contaminés par des humains infectés, qu’ils soient porteurs asymptomatiques, pré-symptomatiques ou malades, et quel est ou a été le niveau de contamination. Il permet donc une surveillance de locaux, notamment professionnels (sites industriels, établissements de soins, bureaux, clubs sportifs…) afin de détecter précocement la présence de virus sans avoir à tester périodiquement les humains (employés, usagers, visiteurs…).

Le test détectant l’ARN viral, il ne peut pas être utilisé pour évaluer des protocoles de désinfection mais permet d’évaluer les étapes mécaniques de nettoyage, grâce à la mesure des charges virales.

Spécifications

Le test détecte spécifiquement le SARS-CoV2 et cible deux séquences différentes du génome viral. La limite de détection à 95% de ce test est de 7 copies par analyse et la limite de quantification de 200 copies par analyse.

Des contrôles internes spécifiques d’ADN et d’ARN sont inclus afin de détecter la présence éventuelle d’inhibiteurs environnementaux de la PCR et d’apprécier le rendement d’extraction à partir de l’échantillon.

Le milieu de transport fourni permet d’optimiser le rendement d’extraction d’échantillons complexes comme les écouvillons d’environnement mais également d’inactiver le virus et de stabiliser les acides nucléiques durant le transport.

Des contrôles positifs sont inclus pour calculer une charge effective d’ARN viral en nombre de copies par analyse et vérifier le seuil de détection de chaque série d’analyses.

La charge effective d’ARN viral est calculée à partir d’une analyse réalisée en double point.

Exemples de points de prélèvements

Les prélèvements doivent cibler les lieux les plus susceptibles d’être contaminés, par exemple :

  • Les locaux sociaux (vestiaires, toilettes, réfectoires) : poignées de portes, intérieur des réfrigérateurs…
  • Les aires d’accueil : écrans de protection, terminaux de paiement…
  • Les bureaux : claviers, écrans d’ordinateurs, téléphones…
  • Locaux de travail : équipement partagés, panneaux de commande…
  • Partout : appareils, bouches ou conduits de ventilation / chauffage / climatisation

Contact : corine.boucraut@scanelis.com

La une de nos adhérents

L’interview focus adhérent : KYLI

Imaginée depuis près de 5 ans, KYLI propose aux laboratoires de recherche scientifique une solution de digitalisation des activités R&D […]

Medesis Pharma dépose avec Transgene un brevet européen, fruit de leurs travaux communs

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano […]

Flash Therapeutics change de dimension pour devenir un leader de la bioproduction des technologies lentivirales à ADN et ARN

TOULOUSE, le 7 septembre 2021 – Afin de répondre à une demande mondiale en forte croissance dans le domaine des […]

Notre actualité

BERRY GLOBAL ET PYLOTE REMPORTENT LE PRESTIGIEUX PRIX DE L’INNOVATION

Communiqué de presse BERRY GLOBAL / PYLOTE CDP BERRY GLOBAL_PYLOTE – AWARD PHARMAPACK 2022- VF 17052022

Deep Learning to solve biological problems: Introduction & Applications

L’intelligence artificielle est un sujet d’actualité ! Rejoignez-nous le 19 mai à 16h pour en savoir plus sur l’intelligence artificielle […]

9 millions d’euros pour Arpege, le projet porté par Antabio

Un programme multidisciplinaire pour s’attaquer à une priorité de santé mondiale. La biotech toulousaine Antabio, associée à BioMérieux, aux Hospices […]