Avec NativeSkin, Genoskin vend des échantillons de peau humaine encore vivante sur internet

La société toulousaine Genoskin lance la commercialisation en ligne d’échantillons de peau humaine encore vivante, issus des opérations de chirurgie esthétique. Ces kits sont utilisés à des fins de recherche pour l’industrie cosmétique et pharmaceutique comme alternative à l’expérimentation animale. En forte croissance, la startup va recruter une dizaine de personnes à Toulouse et dans son unité de production à Boston.

Donner une seconde vie à la peau humaine pour faire avancer la recherche, c’est l’ambition affichée par Genoskin. Cette société toulousaine a été fondée en 2011 par Pascal Descargues, auparavant chercheur dans le domaine des maladies génétiques de la peau.

Ayant beaucoup travaillé sur des animaux pour ses expérimentations, il a imaginé un gel spécial dans lequel la peau humaine peut être maintenue en vie pendant sept jours et ainsi subir des tests d’efficience de médicaments ou de toxicologie pour les cosmétiques. Genoskin récupère des restes de peau issus d’opérations de chirurgie plastique auprès d’une vingtaine d’hôpitaux et de cliniques en France. Elle les transforme en kits prêts à l’emploi depuis ses locaux au sein du Centre Pierre Potier, à l’Oncopole de Toulouse. La jeune société dispose également depuis mai 2018 d’une unité de production aux Etats-Unis, dans la banlieue de Boston.

Après avoir séduit déjà de grands noms de l’industrie cosmétique (L’Oréal, Estée Lauder, Yves Rocher, le géant japonais Shisheido) et pharmaceutique (Colgate, Unilever), Genoskin veut passer à la vitesse supérieure.

Lire l’article dans son intégralité.

Source : La tribune Occitanie – Florine Galéron- Toulouse, 02/09/20

La une de nos adhérents

Biotech : pourquoi Antabio s’apprête à lever 15 millions d’euros

Dirigée par Marc Lemonnier, l’entreprise toulousaine Antabio s’apprête à lever 15 millions d’euros pour passer un cap dans ses recherches. […]

En Occitanie, Pylote et Biotex mettent au point un masque antimicrobien

PYLOTE, membre de BIOMED Alliance intègre de nouvelles fonctions dans les produits finis grâce aux propriétés innovantes de ses nano- […]

Medesis Pharma s’introduit en bourse

Medesis Pharma, biotech Montpelliéraine, membre de BIOMED Alliance, s’introduit en bourse sur Euronext Growth Paris. Fondée en 2003, la biotech […]

Notre actualité

Webinaire sur les dispositifs de soutien aux entreprises de la filière santé

Le 3 mars s’est déroulé un webinaire relatif aux dispositifs de soutien nationaux à destination des entreprises de la filière […]

Covid-19 : ces BioTech françaises dans la course aux vaccins

Flash Therapeutics, membre de BIOMED Alliance revendique  « une approche complémentaire à celle développée par Pfizer ou Moderna » . […]

Vaccin anti-covid : surchauffe chez Koovea, spécialiste de la chaîne du froid

La start-up de Montpellier est en hypercroissance. Sa solution de surveillance de la chaîne du froid convient parfaitement au transport […]